Sommaire

Fermer
thumbnail

Et si l'on vous disaient que des nouveaux jeux de vos franchises préférées allaient être jouables gratuitement depuis votre browser, et ce, sans concession? Et si vous pouviez jouer à vos jeux préférés sans avoir à télécharger et installer quoi que ce soit? C'est en tous cas ce qu'Ubisoft a tenté de nous vendre lors d'une conférence consacrée aux prochaines licenses de la firme à faire leur début sur navigateur web.

La conférence a commencé en douceur avec une présentation des prochaines mises à jour de The Settlers Online. Mais la température est vite montée avec l'annonce, via une cinématique, de Might and Magic Heroes Online. Alors, bon, mettons les choses au clair. Pour moi, un browser game, c'était toujours au moins à moitié naze, avec une qualité graphique allant du médiocre au plus ou moins bon (dans le meilleur des cas) et avec un modèle de monétisation conçu soit pour sucer la moelle de votre compte bancaire, soit pour vous faire farmer tous les jours jusqu'à l'épuisement. Oui, j'ai bien dit "c'était". D'après les termes du développeur nous présentant le jeu, le but était de "mettre un jeu AAA dans un browser". Et ce de que j'en ai vu, le pari a l'air assez réussi.

Bluffant, non?Might and Magic Heroes Online est beau. A vue de nez, je dirais que c'est de la très belle 2D isométrique, avec des animations très fluides et un niveau de détail impressionant. A titre de de comparaison, je trouve le jeu au moins aussi beau que Might and Magic Heroes 6 : je préfère de la 2D détaillée et bien animée à de la 3D baveuse.

Ensuite, ce Might and Magic a l'air d'être une vraie itération de la série, et pas un spin-off au rabais pour générer du cash en back-up des jeux sur PC. Un indice de cela est que les développeurs ont amélioré le système de combat! Par exemple, la forme d'un champ de bataille changera en fonction de votre emplacement sur la carte : si vous êtes sur un pont, l'espace pour manoeuvrer vos unités sera réduit. Un autre indice est qu'il ont changé certains mécanismes de gameplay de manière significative : le jeu sera un MMO. En conséquence, le jeu ne sera plus en tour pas tour mais en tant réel! Vous pourrez aussi jouer en coop avec d'autres joueurs pour vaincre des ennemis plus coriaces, etc. Et un dernier indice est que les villes feront leur apparition! De vrais villes dans lesquelles on pourra se ballader!

Le terrain de combat change en fonction de votre emplacement sur la carteEt enfin, concernant le système de monétisation, les développeurs ont promis que le jeu serait free-to-play et que rien ne serait bloqué si vous ne vouliez pas dépenser vos euros. Le modèle devrait être assez proche de celui mis en place dans The Settlers Online.

Le prochain jeu à nous avoir été présenté est Might and Magic Duel of Champions, un jeu de cartes dans le style de Magics, Yu-Gi-Oh, etc. Vous construisez votre deck, combattez avec les champions de Might and Magic, etc. Un jeu de carte qui devrait plaire aux habitués du genre et qui sortira sur un peu toutes les plateformes. Le jeu est déjà en phase de bêta-test fermée.

Hé oui, c'est dans un browser...Le jeu suivant était la deuxième grosse annonce de la présentation : Anno Online. Tout comme pour M&MH Online, Anno Online se veut être une itération de la série à part entière dans un browser en free-to-play. Le jeu est lui aussi très beau et propose le même gameplay que les autres jeu de la série. La grosse différence par rapport à ceux-ci vient du fait que le jeu sera un MMO. Cela aura pour conséquence que les villes pourront être créées et modifiées par tout le monde. Les villes pourront donc être des créations collectives et non plus individuelles. Une prise de position dangereuse qui pourrait bien impacter le succès du jeu en cas d'abus de la part de certains joueurs.

Le dernier jeu de la présentation était Silent Hunter Online, développé dans la même optique de vouloir mettre un jeu AAA dans un Browser. De ce que j'en ai vu, les codes de la série ont l'air d'avoir été respectés, ce qui devrait plaire aux fans.

En bref, Ubisoft m'a agréablement surpris. Je pensais voir des jeux assez bofs et peu intéressants, mais j'ai été impressionné par l'ambition des jeux présentés et la politique d'Ubisoft concernant les browser games a suscité mon intéret. Pouvoir jouer à des jeux AAA dans un browser, sans rien installer, sans rien payer, en profitant de toute la richesse et la profondeur de ces jeux, et en découvrant de nouveaux mécanismes de gameplay liés à l'aspect MMO me chauffe pas mal. Des titres AAA dans un naviguateur web, l'avenir du genre? Peut être. En tous cas, Ubisoft a bien l'intention d'imposer son point de vue sur le sujet!

Plus d'images