Sommaire

Fermer
thumbnail

Mon premier coup de projo, je voulais absolument le rédiger sur mon jeu vidéo favori. Final Fantasy VIII restera à jamais un jeu gravé dans ma mémoire, celui qui m'a définitivement fait sombrer dans le monde du gaming. Je pense que ce sera peut être une manière de le remercier pour toutes les heures de jeu passées, ou de lui dédier ma présence comme super rédacteur sur le Blog Jeu Video, je lui doit tellement... c'était un pur chef d'oeuvre ce titre !

FFVIII je me souviens :

FF VIII la vraie réussite !Petit come back pour les incultes, Final Fantasy VIII c'est bien entendu the big jeu de rôle des années 90, sorti d'abord sur PSOne puis sur PC. Après un excellent Final Fantasy VII, Squaresoft avait complètement revu sa copie à l'époque, proposant une interface graphique largement améliorée, de nouveaux personnages bien plus réalistes et aux réactions beaucoup plus "humaines". Un nouvel univers entrait en scène également, plus beau bien évidemment mais aussi plus mature. Le concept restait cependant le même, la tâche étant de sauver le monde d'une nouvelle menace et travailler sur de nombreuses histoires parallèles. Idem en ce qui concerne le gameplay (en grosse partie), on avait toujours droit à du RPG au tour par tour, avec des attaques physiques, magiques et en cas de besoin les invocations étaient là ! Du lourd quoi...

Un FF hors du commun :

PLus d'1h de cinématiques à couper le souffleVous l'avez sans doute déjà remarqué via de précédants billets, mais je suis un Final Fantasy Maniac, un grand fan de la saga. Je possède d'ailleurs pas mal de produits dérivés et je ne vous conseille même pas de découvrir dans quel état se trouve mon salon... mes collègues vous le confirmeront, il n'y a que du Final Fantasy chez moi. Mais parmi tous les opus disponibles jusqu'à ce jour, et quelque soit la plateforme, j'en ressort vraiment un du lot : Final Fantasy VIII sur PSone.

Pourquoi me crierez vous ? En m'expliquant que le VII était bien mieux ! Je vous répondrai encore que je ne sais pas mettre une seule bonne raison claire et nette sur mes impressions. Je pense juste qu'à sa sortie en 1999, il apportait une nouvelle dimension au jeu vidéo, des graphismes d'une nouvelle aire, des décors flamboyants de couleurs et criants de réalisme, une histoire intéressante à suivre et sans doute la qualité gigantesque des cinématiques de jeu qui m'en ont toujours mis plein la vue.

Entre ados, on se comprend...Là où je suis sur que ce jeu m'a lié à lui, c'est dans l'identification que j'ai pu transmettre et recevoir par rapport aux personnages dans jeu. Quand j'ai découvert Final Fantasy VIII en 1999, j'étais toujours un jeune étudiant débile (à l'école évidemment), en pleine adolescence et en quête de rêve. SquareSoft avait quelque peu repris le concept pour son jeu ! C'est à dire que les développeurs mettaient en place une aventure épique entre des adolescents au style particulier d'une université. J'y retrouvais Squall, Zell, Selphie, Linoa et autres protagonistes ayant à peu de chose près le même âge que moi, dans la même situation que moi (sauf qu'eux ils avaient des armes super balèzes, jamais de devoirs, et des pouvoirs de compèt'). En résumé, je pouvais enfin m'identifier à certains trais de caractères des persos dans un jeu vidéo !

Amour, gloire et acné :

Les décors étaient partculièrement réussisComme je vous le disais, certaines cinématiques étaient tout simplement des chefs d'oeuvres graphiques, mais elles brillaient aussi par leur intensité. Les développeurs ne les avaient pas inséré juste pour nous en mettre plein la vue. Non, elle étaient là aussi pour mettre de l'intérêt sur les personnages, mettre en avant des sentiments et différentes sensations qu'ils vivent au fil de l'aventure. C'est via ces cut-scènes que je ressentais le mieux les émotions des personnages (ce qui ne m'arrive que très rarement dans les jeux vidéos actuels), c'est aussi un point que je dois ressortir de Final Fantasy VIII, on en prend plein la vue, mais je me suis quand même senti réellement touché par la naïveté de ces ados, leurs sentiments les uns par rapports aux autres, leurs petites cachotteries, leurs peurs, leurs amourettes...

Des dialogues utiles et profonds, ça change !Dans les précédants épisodes de Final Fantasy, le dialogue entre les personnages y était très important. Dans Final Fantasy VIII, ils prenaient également une nouvelle dimension pour moi. Il était possible déjà de faire quelques choix de réponses, je répondait par rapport à mon propore caractère vu que j'étais identifiés aux personnages, c'était génial ! Mais je retiendrai surtout certaines scènes mytiques de conversations, les houleuses entre Squall et Linoa, la grosse discussion après la destruction de l'université de Selphie aussi et j'en passe et des meilleures, mais ces dialogues étaient vraiment bien foutus. Les mots utilisés étaient la plupart du temps très poignants, certaines citations exprimées par les personnages m'ont également poussé à une réflexion plus profonde en tant que personne, bref la narration m'avait laissé sur le popotin.

Du grand art et c'est tout :

Quelle claque j'avais pris ! Et que je veut reprendre...Petit souvenir à partager encore, sachez qu'il m'a fallu exactement 87 heures et 43 minutes pour terminer le jeu. Quand j'ai visionné la magnifique cinématique de fin, le compteur de jeu me proposait de sauvegarder après ce temps de jeu. Je n'en ai pas manqué une seule minute tant ce jeu était énorme ! Bien que quelques quêtes annexes étaient tout simplement trop hard pour moi...

Clairement, il y avait tout dans ce jeu : De l'action, du fun, de la baston, des puzzles, de la magie... mais aussi de l'amour, de la haine, de la cupidité, de la peur, de la surprise, de l'originalité, du dialogue, de la réflexion et bien plus encore. Je dirai au final que Final Fantasy VIII était un très bon jeu, mais que si je l'aime autant c'est grâce à tout ce qu'il pouvait mettre en avant et tout ce que j'ai pu en recevoir. Je me corrige directement d'ailleurs : Final fantasy VIII EST un très bon jeu. Car j'ai toujours autant de plaisir à le rejouer de temps à autres, et il me semble qu'il est toujours disponible pour moins de 10€ sur le Playstation Store !

Attention Spoil ! Car ça c'est la vidéo de fin du jeu !!!

Plus d'images