Sommaire

Fermer
thumbnail

Après trois ans d'absence et son combat face à Jack l'éventreur, le plus british et le plus flegmatique des détectives fait son come back dans une nouvelle enquête. Sherlock Holmes se voit désormais confronté à ce qui pourrait être son pire ennemi : son propre côté obscure ! Je viens à l'instant de clore cette sombre affaire sur Xbox 360, il est donc l'heure de vous faire part des conclusions de ma propre enquête sur la réelle valeur de cette énième aventure.

Sherlock à travers les âges :

Aussi flegmatique que sarcastique, Sherlock joue avec les limites du légal...Depuis presque 100 ans, Sherlock Holmes tente de divertir les adpetes d'histoires policières via ses romans. Depuis un peu moins longtemps, il s'applique également à devenir un des héros les plus apprécié du jeu vidéo. Il nous revient d'ailleurs en ce mois d'octobre 2012 avec une toute nouvelle enquête, la sixième déjà, crée par les studios ukréniens de Frogware. Après avoir rencontré d'autres célébrités telles qu'Arsène Lupin ou Jack l'éventreur, combattu d'abominables sectes, des maîtres du crime et j'en passe et des meilleures, le détective fait cette fois-ci référence à un funeste testament et devra affronter sa propre part d'ombre.

Qui a commandé un cadavre ?Une fois n'est pas coutume, le scénario se montre totalement différent de ce à quoi nous avions été habitués jusqu'à présent, s'axant principalement sur personnalité de Holmes et en le plaçant cette fois-ci face à Scotland Yard. Le testament de Sherlock Holmes place en effet son intrigue autour du héro qui se retrouve retrouve au coeur d'une tempête médiatique afin de savoir si oui ou non, il est melé de près ou de loin à une crapuleuse affaire de meurtre. Sherlock serait il passé du côté des méchants ? Mystère... mais de cette idée découle le fait, qu'avec l'aide de Watson, il va falloir démeler le vrai du faux et faire la lumière sur cette lugubre mascarade.

Watson va t'il voir son ami sombrer ?En fait, l'aventure commence par un simple vol de collier, qui sert en quelque sorte de didactitiel. L'histoire se poursuit ensuite en mélant deux affaires imbriquées l'une dans l'autre notamment grâce à quelques macabres meurtres et se termine à coup de révélations plus ou moins fracassantes. Je n'en dit pas plus, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir. Sachez juuste que c'est un peu dommage que le début du jeu peine à se lancer. Après les premières phases de jeu, on en voit pas encore très bien vers où le script va se diriger et ça m'a agacé. Mais à part ça, le soft se laisse jouer même si ce n'est qu'après deux heures de jeu qu'on prend vraiment son pied et qu'on se presse à connaître l'aboutissement de l'enquête.

A la loupe :

Une petite autopsie à domicile ?Agréable attention, le joueur est amené à les contrôler Holmes et Watson à tour de rôles. Les développeurs ont apporté un soin tout particulier à l'interface et au système de contrôle des personnages, j'ai envie de dire que pour un jeu d'aventure de ce style, le gameplay est assez bien mis en place. Le jeu peut ainsi être pris en main de trois manières différentes. En appuyant sur une seule touche, on peut basculer entre une vue à la troisième personne, une vue à la première personne et une vue utilisant des caméras fixes, chaque joueur decrait ainsi trouver la manière de jouer qui lui plait le plus ! Moi ça été vite fait et j'apprécie vraiment cette possibilité.

Des énigmes sympa mais pas très originalesLa plupart du temps, vous devrez vous rendre d'un bout à l'autre de Londres pour questionner plusieurs personnages, qui comme par hasard, vous demanderont différents services en échange des informations qu'ils détiennent. Bien sur, tout s'obtient par la résolution d'innombrables énigmes, peut petre pas toujours très originales, mais parfaitement équilibrées, bien intégrées, réclamant observation des lieux, récupération d'objets, mais surtout une bonne dose de jugeote et de culture générale ! Et si jamais il vous arrivait d'être bloqué, il est toujours possible de faire appel au sixième sens de Sherlock, qui permettra d'afficher une aide assez pratique pour ne pas décourager les débutants, les jeunes joueurs ou les joueurs qui sont juste là pour suivre la passionnante histoire.

Cherchez les indices sur les restes de ce pauvre moine ?Au niveau du gameplay, rien a reprocher ! Même à la manette Xbox, c'est très agréable et intuitif. Ma déception vient plutôt du fait que les dialogues entre les personnages n'aie pas plus d'impact. Non seulement ils manquent de punch et de vivacité britannique, mais il s'avère surtout que les choix multiples lors des conversations ne changent en rien (ou très très peu) le déroulement des évenements. Un choix précis plutot qu'un autre n'implique généralement qu'une réflexion différente de Watson, mais la même finalité avec le questionné. Dommage...

Il pleut sur Baker Street :

La plupart des décors sont assez réussisComme je vous le disait plus haut, il faudra quelques phases de jeu avant que le Testament de Sherlock Holmes ne place définitivement son ambiance. Ce n'est qu'après quelques scènes de crime que l'on se rend bien compte du côté morbide, malsain et ténébreux du titre. Cette ambiance est en grande partie mise en place par des graphismes assez convaincants, mais pas exempts de tout reproches.

Mais les animations des personnages font peur !En effet, les décors sont irréprochables et retranscrivent à merveille le Londres d'antant. Mention spéciale à la réalisation des intérieur des maisons ainsi qu'aux différents écrans à fouiller qui sont simplement magnifiques. Ce sont plutot les personnages qui ont eu du mal à me convaincre. A vrai dire, leurs animations sont littéralement miteuses, les mouvements des bouches ne collent vraiment pas avec les dialogues, les visages n'ont aucune expression et les corps sont aussi raides que les victimes que l'on rencontre. Heureusement que de très bonnes voix sont dédiées aux différents protagonnistes afin de leur rendre un minimum de crédibilité.

L'ambiance reste cependant au top malgré les défauts graphiquesAlors que ce nouvel opus inaugurait un nouveau moteur graphique, c'est la grosse déception aussi au niveau des cinématiques, qui manquent cruellement de soin alors qu'elles auraient du jouer un rôle primordial dans l'accroche du joueur à l'aventure. Enfin, je me dois tout de même de conclure sur ce point que nous n'avons vraiment des graphismes de hautes facture, mais que ce que l'on a à l'écran ne choque quand même pas et ne rend pas le jeu injouable, ça ne pique pas aux yeux, c'es juste que pour profiter encore plus pleinement de ce jeu, un peu plus de finesse dans les textures et surtout de travail dans les animations n'aurait pas été de refus.

Elémentaire Watson ? :

Passionnant et simple à jouer, pour un agréable moment d'effroi...Le testament de Sherlock Holmes ne m'a vraiment pas déçu de manière générale. N'étant pas forcément adepte de ce genre de jeu, j'ai eu beaucoup de plaisir à vivre cette aventure aussi sombre que prenante. Grâce à un solide système de jeu, un scénar accrocheur et une narration rapide mais bien pensée, les défauts graphiques arrivent à se faire oublier. Mais c'est surtout son ambiance glauque et glaciale qui n'a pas manqué de me séduire !

Prenant et parfois exigent intellectuellement, j'ai accueilli ce Testament de Sherlock comme une très bonne surprise, une sympathique réussite venue d'Ukraine et je pense que tout type de joueur, des néophytes aux fans de puzzles, pourraient trouver beaucoup de plaisir.

 

Les +

  • - On veut connaître le fin mot de l'histoire à tout prix
  • - Le respect de l'univers et du personnage de Sherlock Holmes
  • - La bonne mise en place de l'ambiance macabre
  • - Le gameplay simple, solide, personnalisable et intuitif
  • - Les doublages vocaux de très bonne qualité
  • - Les énigmes sont variées et plaisantes

Les -

  • - Les graphismes affichés sont trop inégaux
  • - Les piètres animations des personnages
  • - Un peu lent à mettre en place les bases scénaristiques
  • - La phase du chien, complètement hors sujet
  • - Les cinématiques très décevantes
  • - Les dialogues à choix multiples sont sans réels intérêts

Editeurs : Focus Home Interactive

Développeurs : Frogware

Genre : Aventure / Point & Click

Multijoueurs : Non

Classification : Interdit aux -18ans

Existe sur : PC, Xbox 360 et PS3

Note : 15,5/20

Plus d'images