Sommaire

Fermer
thumbnail

Criterions Studios reprend du service avec ce nouvel épisode de Need For Speed : Most Wanted. Oui, en 2012, on a un nouveau Most Wanted. Celui-ci reprend le concept de l’épisode de 2005, mais pas son atmosphère. Peut-on faire confiance au studio pour remettre la série sur les rails? C'est en tout cas ce qu’il tente ici avec un retour au source, encore une fois.

Rappelons que Criterions Studios a sorti il y a deux ans déjà un excellent Hot Pursuit. Puis, en 2011, la franchise s’était à nouveau perdue avec l’épisode The Run et ses phases à pied peu convaincantes. Ici, les papas de Burnout reviennent à l’essence du jeu de course que l’on aimait et y intègrent leurs petites touches bienvenues Accrochez vos ceintures, on y va.

Hôte pour suite

Dans un jeu de course qui va vite, très vite, les piétons, on a pas le temps de les voir passer. Et puis, on s’en fout en fait. Alors pourquoi s’en soucier ? Hop, on vire ça et on se concentre sur l’essentiel; des jolies voitures, des routes dans tous les sens et des raccourcis pour faire un peu de hors piste. Voilà ce que l’on retrouve au programme de ce Most Wanted qui se déroule dans la ville ‘fictive’ de Fairheaven.

La circulation y est relativement fluide, et ce n’est pas pour nous déplaire, parce qu’à 300 km/h en ville, les bouchons et les feux rouges, on s’en passe bien. Le but du jeu : devenir le pilote le plus “badass” de la ville. Pour atteindre cet objectif, il faudra défier les 10 pilotes Most Wanted en face à face, grimper dans le classement et atteindre la première place. Pour avoir le droit de de se mesurer à eux, il faudra obtenir un certain nombre de points pour enfin débloquer la course consistant à défier chaque pilote. La police est là pour mettre un frein à vos plans de beau gosse, et il faudra apprendre à jouer avec pour s’imposer comme pilote numéro 1.

Que ce soit durant les rodéos sauvages en pleine ville ou durant les défis où le but consiste à fuir les flics de la route le plus rapidement possible, ce Most Wanted renoue avec une tradition qui est selon moi le coeur même de la série. Forcer un barrage, éviter une herse ou coller un takedown sur une voiture de police durant une course poursuite, n’est-ce pas là le rêve de chacun !

Tu la veux ma grosse cylindrée ?

On commence dans ce Need For Speed au volant d’une Porshe 911. Et oui, fini le temps où la première heure de jeu se faisait au volant d’une 106 un peu juste en ligne droite. Des voitures sont disponibles un peu partout dans Fairheaven. Il suffit de se mettre à côté d’un modèle que l'on a trouvé et d’appuyer sur une touche pour instantanément changer de voiture.

Mais si certaines voitures sont très visibles, d’autres seront cachées au dernier étage d’un parking, sur le toit d’un immeuble. Il faudra donc fouiller chaque recoin de la ville si l’on veut récupérer l’ensemble des bolides du jeu. Pour chacune des voitures disponibles, 5 courses sont proposées. En arrivant dans les 3 premiers, on gagne du matériel qui permet d’améliorer notre voiture (nitro, pneu, kit aérodynamique,...) et des points pour booster notre réputation et pouvoir défier les pilotes Most Wanted.

Une petite mention au passage pour les petites vidéos d’avant courses. Si la plupart seront passables sans grand regret - bien que la mise en scène soit plus que concluante - celles présentant les voitures des pilotes Most Wanted suintent la classe et le swaggitude. Perso, j’aime beaucoup.

Une fois un pilote Most Wanted vaincu, il est possible de lui tirer sa bagnole, parce que bon, il le mérite en fin de compte. Pour se faire, il suffit de lui infliger un beau gros takedown bien placé durant une course poursuite qui débutera dès la fin du défi remporté. Si le pilote arrive à s’échapper, il sera possible de retomber dessus un peu plus tard. En effet, les pilotes n’hésitent pas à “spawner “régulièrement pas trop loin de votre position, ces derniers aimant jouer avec le feu.

L’Easydrive est une des jolie nouveauté de cet épisode. Autant l’autolog est "useless" que l’on s’en passerait volontier, autant l’Easydrive devient vite notre meilleur ami et de ce fait indispensable. On le contrôle à l’aide de la croix directionnelle. Il permet à tout moment d'accéder à une course, d’indiquer un itinéraire sur la map, de configurer son véhicule ou de lancer un changement de véhicule à la volée... L’outil est bien fichu et il serait dommage de s’en passer.

Le dernier arrivé est un tas de fumier

Le mode multi de ce Most Wanted est une très bonne surprise et permet d’augmenter considérablement la durée de vie du jeu qui se bouclera lui en une petite dizaine d’heures. Et ici, rien à voir avec le mode solo, c’est une tout autre affaire.

L'hôte de partie se charge d’organiser 5 épreuves au choix. On retrouve des épreuves très classiques comme des courses d’un point A vers un point B, des circuits fermés avec n tours à boucler; mais également des épreuves bien plus originales comme par exemple des concours de sauts en longueur, des plateformes avec des lieux improbables à atteindre et à garder, franchir un radar le plus rapidement possible.

Chaque run en ligne est de ce fait différent du précédent et on peut enchaîner comme ça les parties en multi de façon très plaisante. Ce qui s'enchaîne également, ce sont les différentes épreuves. En effet, on se rend d’une épreuve à une autre en fonçant à toute vitesse jusqu'au prochain lieu, en prenant soin d’infliger au passage quelques takedowns sur ses adversaires.

Le premier joueur qui atteint le point de rendez-vous suivant bénéficie même d’un petit bonus. On ne comprend cependant pas l'absence de la police dans ce mode multijoueur. Il aurait pu frôler la perfection et c’est vraiment dommage car sauvage et sans pitié, le multi de NFS Most Wanted est un vrai régal !

Le jeu de caisse most wanted ?

Peut-être pas le meilleur jeu, mais nous avons à faire à un jeu de course arcade très solide, bien réalisé et sur lequel on n’hésitera pas à lancer une course, une dernière pour la route. On pestera toutefois contre une IA de type Mario Kart, l’absence de vues intérieures, le faible nombre de véhicules, des takesdown peu dissuasifs et des respawn parfois bizarres. Cependant, le jeu est vraiment très beau et la sensation de vitesse est présente à l’écran. De plus, lla ville est suffisamment grande pour proposer pas mal de routes à parcourir et plein de petites choses à faire à droite à gauche. On n’oublie pas non plus les défis via l’autolog qui se synchronisent en temps réel assez sympas même si quelque peu anecdotiques.

Avec un mode solo honnête bien qu’un peu court, une prise en main immédiate et un multi solide, ce Need For Speed : Most Wanted est une bonne surprise pour les amateurs du genre. Le jeu s’avère être une alternative à Forza Horizon, exclusivité 360 plus posée et un brin moins arcade.

 

Editeurs : Electronic Arts

Développeurs : Criterions Studios

Genre : Vroum Vroum arcade

Multijoueurs : Oui jusqu'à 8

Classification : PEGI 12

Existe sur : PC, Xbox 360 et PS3

Note : 15/20

 

Nov 12, 2012 by JonhyBleezphoto of 'Le Blog Jeu Vidéo'

function rating_stars(rating){ var stars = []; for(i = 0; i < 5; i++){ if(i < rating) { stars += String.fromCharCode(parseInt('2605', 16)); } else { stars += String.fromCharCode(parseInt('2606', 16)); } } return stars } Test de Need For Speed : Most Wanted par JonhyBleez du la team Le Blog Jeu Vidéo

This hReview brought to you by the hReview Creator.

Les +

  • Graphismes au top même sur du hardware de 2005
  • Bande son de bon goût
  • Vraie impression de vitesse sans effet sur l'écran
  • Le mode multi intelligent et sans coupure
  • Prise en main immédiate

Les -

  • IA Mario Kartesque
  • Takedowns qui font rager
  • Le solo un peu court
  • Pas de vue intérieure
  • Fait souffrir les vielles consoles

Plus d'images