Sommaire

Fermer
thumbnail

Jack Solomon, lead designer sur XCOM : Ennemy Unknown, a eu l’excellente idée de convaincre son boss de se payer la licence des XCOM et d’en faire une nouvelle version, so fresh, so 2012. Et le bougre a eu le nez fin. Pour dire vrai, c'est toute l’équipe qui a bossé sur le jeu qui s’est appliquée, pour au final nous proposer un excellent jeu, plus q'un bon remake des premiers XCOMs des années 90 (UFO Defense, Terror From The Deep), un incontournable de cette fin d’année. Voilà, vous pouvez arrêter de me lire dès maintenant. Mais pour les trois devant au premier rang qui veulent savoir pourquoi j’en pense tant de bien, la suite est là juste en dessous.

Le pire sur console, tu peux pas rage quite !

XCOM : Ennemy Unknown, c’est un jeu de stratégie au tour par tour, dans lequel votre équipe, composée de 4 à 6 soldats, sera envoyée sur le terrain pour botter le culs de vilains aliens qui terrorisent l’ensemble de la planète. À vous de faire le ménage et de maintenir le calme dans les différents pays qui s’octroient les services du XCOM, une agence de type Men In Black, spécialisée dans la castagne versus extraterrestre.

large

 

Sur le terrain, nos soldats peuvent se déplacer dans une zone limitée, sprinter un peu plus loin, utiliser un item (grenade, medikit). Il est fort heureusement possible de se mettre à couvert derrière différents éléments du décors. Attention cependant à bien s’assurer que la couverture soit totale, partielle, ou si elle nous laisse à découvert sur les flancs afin de s'adapter à la situation.

C’est à peu prêt tout. Il y a effectivement des variantes et des actions spécifiques (tirer 2x, headshot, scanner,...) en fonction de la classe de son soldat, mais voilà dans les grandes lignes les différentes actions qui nous sont proposées. Sachez que cela suffit pour que l’on aie à notre disposition un gameplay riche, tactique et stratégique. En effet, chacun des choix et des actions que l’on effectue doit être mûrement réfléchi, sans quoi ce sera la fin de votre soldat !

XCOM ne pardonne pas. Et on le constate rapidement. Alors quand on est en début de partie et qu’on perd bêtement un bleu , on se dit que c’est pas grave. Par contre, quand c’est votre soldat vétéran full skills et qu’on joue en mode Iron Man, on pleure des larmes de sang.

large

Le tout est géré avec des tas de pourcentages, de statistiques, de calculs divers et d’un soupçon de chance pour savoir si oui ou non on va one shot l’alien sur le toit avec notre sniper, ou si notre couverture va tenir le coup face à 4 tours qu’on doit subir avant de fuir pour aller soigner son pote empoisonné. C’est souvent tendu, on retient notre souffle et on a la banane quand on survit par miracle à un assaut répété.

 

Ma petite entreprise connaît pas la crise

Mais XCOM, ce n’est pas que ça. En plus du tour par tour, il y a un autre pan du gameplay qui nous occupera tout autant. En revenant d’une mission, on retourne dans notre base ultra secrète, là où l’on surveille l’activité extraterrestre sur notre petite planète terre. Un OVNI aperçu, on envoie un intercepteur lui faire sa fête. Oui mais pour ça, il nous faut des satellite de surveillance. Pas de problème, on demande au département recherche et développement de nous pondre ça rapidement. On aperçoit un site de crash dans une ville, on envoie une équipe de nettoyage.

large

En fait, de retour de mission, on revient avec plus ou moins de loot en fonction du déroulement de cette dernière. Ces artefacts et autres loots seront essentiels pour faire avancer vos technologies. Celles-ci prendront plus ou moins de temps à pouvoir être découverte, et il nous faut faire des choix et adapter notre style de jeu.

C’est dans notre base en orbite que l’on boostera nos petits troufions depuis la caserne du bâtiment. En mission, le soldat récupère de l'expérience. On pourra s’en servir pour équiper le soldat en nouvelles armes, mais aussi en compétence. Je rappelle qu’un soldat tombé au combat est un soldat qu’il faudra pleurer. Et parfois, c’est limite la réalité. Je me souviens, quand j’ai perdu mon Péon, vétéran sniper de génie, je faisais pas le fier et mon menton commençait à trembloter. A vivre une fois dans sa vie pour comprendre à quel point ce jeu peut être injuste !

Du nouveau avec du vieux

Je le disais en début de test, ce XCOM est un remake au goût du jour. De plus, le jeu est également sur console, ce qui peut paraître étrange pour un jeu de stratégie au tour par tour. De ce fait, l’ergonomie n’est pas toujours au top. C’est sans doute les concessions à faire pour satisfaire l’ensemble des deux mondes.

Autre petite chose dérangeante, les petites cinématiques in-game sensées dynamiser le jeu. Alors oui c’est chouette. Ce qui l’est moins, c’est l’impossibilité de passer la scène. Même si ça dure seulement quelques secondes, ça devient vite blasant.

large

X comme roXXX

XCOM, malgré ces quelques petits défauts, est extrêmement chronophage. On lance une partie, on regarde sa montre, et c’est l’heure de se lever. Firaxis réussie avec Ennemy Unknown un remake au goût du jour et de l’ensemble des joueurs. Les baroudeurs bouderont un peu au début, mais prendront vite leur pied. Quant aux débutants qui se lancent pour la première fois sur un jeu de stratégie au tour par tour, cela me semble être le jeu parfait. Même si l’architecture des villes des différents pays est la même, les missions générées aléatoirement permettent de casser un peu le rythme et de nous faire voyager dans d’autres décors. La durée de vie du titre est plus qu'honorable mais la rejouabilité n'est pas optimale, et les missions citées précédemment permettront d'allonger cette dernière de façon considérable (mais éphémère).

XCOM est donc un bon jeu tactique qui permettra à tout le monde d’y trouver son compte. Je ne peux que vous conseiller d’essayer. Et pour ceux qui veulent du vrai défi, privilégiez le mode de difficulté Classic couplée au mode Iron Man, qui sauvegarde pour vous de façon unique. Là on est bon !

Editeurs : 2K Games

Développeurs : Firaxis

Genre : Tactique au tour par tour / Gestion

Multijoueurs : Oui

Classification : PEGI 18

Existe sur : PC, Xbox 360 et PS3

Note : 16/20

Nov 13, 2012 by JonhyBleezphoto of 'Le Blog Jeu Vidéo'

function rating_stars(rating){ var stars = []; for(i = 0; i < 5; i++){ if(i < rating) { stars += String.fromCharCode(parseInt('2605', 16)); } else { stars += String.fromCharCode(parseInt('2606', 16)); } } return stars } Test de XCOM : Ennemy Unknown par JonhyBleez du la team Le Blog Jeu Vidéo

Les +

  • Découvrir le jeu
  • Le mode Iron Man
  • La difficulté
  • Les missions aléatoires
  • La partie gameplay tactique
  • La durée de vie

Les -

  • Quelques bugs à la sortie
  • Rejouabilité moyenne
  • La ligne de visée douteuse
  • L'interface

Plus d'images