Sommaire

Fermer
thumbnail

Dans ce jeu - disponible sur PC, PS3, Vita, Wii U, 3DS et Xbox 360 - vous vous glisserez derrière le volant, les manettes, les commandes de 22 véhicules autotransformants. Ces drôles d'engins appartiennent à autant de personnages issus de l'univers du jeu. Vous retrouverez donc Sonic, le seul écureuil qui ait réussit à se trouver une place au soleil, mais aussi d'autres stars : Aiai de Super Monkey Ball, de Joe Musashi de Shinobi ou de Ralph issus des mondes du même nom.

Le principe de base est simple, vous prenez les commandes d'une voiture / d'un véhicule qui roule qui, se transforme selon la surface qui est sous ses roues. Deux transformations sont possibles : en avion (enfin, en truc qui vole dans les airs), en bateau (enfin, en truc qui flotte au dessus du niveau de la mer). Ce principe se conjugue sur une bonne vingtaine de pistes.

large

Nouveau ?

Certains s'en souviendront, en 2010, sortait Sonic and Sega All-Stars, grand-frère du titre actuel, louchait, peut-être un peu de trop, sur... Le fait que le plus fun dans le jeu réside dans l'offre des véhicules n'est pas sans rappeler Diddy Kong Racing voire Mario Kart. Le jeu n'est donc pas une réelle nouveauté mais, pourtant, il est à retenir par ces multiples améliorations.  

large

Seul contre le monde entier !

En ligne, il est possible de se faire laminer par 9 adversaires en même temps... Avec le mode écran partagé on peut jouer avec trois voisins de canapé. L'un ou l'autre reste honnête même s'il est plus facile de gagner contre sa grand-mère venue partager la blanquette que contre un sale geek de Nouvelle-Zélande !  

Le pilotage

Si les lignes aériennes et les voies carrossables sont le plus souvent agréables et nous permettent de (re)découvrir des univers cultes de l'ex-constructeur japonnais, commander un hors-bord, nous permet de mieux comprendre la vie difficile de Francesco Schettino. Autrement dit, la maniabilité des engins flottants laisse à désirer. D'accord, il y a le principe d'inertie qui affirme que, dans un référentiel galiléen, tout corps qui est soumis à une force résultante nulle est immobile ou en mouvement rectiligne uniforme... Mais ça reste un petit poil chiant de devoir se taper encore et encore de longs milles marins parce que, quelque part, il y a une faille à la conception... large

Dans le même registre, on regrette aussi que les parcours soient tellement écrits. Ils ne laissent aucun choix au pilote. Si vous êtes dans une voiture, vous devrez y rester sans avoir d'autre possibilité que celle d'attendre une nouvelle surface qui amènera une transformationde votre véhicule.     

Le tout bon point du titre, est ailleurs, dans les sensations ! On est dans le pur jeu d'arcade, perdu dans les loops et grisé par la vitesse des différents engins. Driftez autant que faire se peu, multipliez les combos, oubliez vos ennemis dans le rétro grâce aux boosts et atteignez les objectifs pour en avoir d'autres, plus ambitieux encore ! Tout cela est éminament immersif et donc jouissif, dans un monde ou l'orgasme se fait rare, c'est toujours bon à prendre. Il faut aussi tenir compte d'un autre aspect : les routes se modifient en fonction des évènements : avalanche, traversées de rennes... Le second tour ne sera jamais le même que le premier, le troisième ne sera jamais le même que les deux autres. Mais, par contre, si je refais cette même course, j'ai une certitude de déjà vu.

Les modes

Rien que du très classique, un mode carrière, des modes annexes, des défis contre un adversaire ou contre le temps,... En jouant vous remporter des points qui vous permettent donc daccéder à d'autres courses, de débloquer des personnages supplémentaires... 

Les plus

  • Ambiance globale
  • Jouabilité
  • L'immersion

Les moins

  • Peu de nouveauté dans les modes
  • Aucune possibilité de créer ses pistes, ses engins
  • Très linéaire

Editeurs : Sega 

Développeurs : Sumo Digital

Genre : Course 

Multijoueurs : 4 derrière une console / 10 on line

Classification : 7 ans

Existe sur : Xbox 360, PC, Wii U, Vita, PS3 (version testée)

Note : 14/20

Plus d'images