Sommaire

Fermer
thumbnail

Les fans de sandbox et de simulation spatiale seront ravis d'apprendre qu' Elite : Dangerous, la suite du jeu à succès Elite sorti dans les années 80, vient d'atteindre son but sur Kickstarter. L'objectif était quant à lui plutôt ambitieux car tout de même fixé à £1,250,000 (environ 1.540.000€).

Après Star Citizen, c'est un nouveau jeu 'open world' avec comme thème principal l'espace qui se voit financé par une communauté demandeuse d'un tyle jusqu'alors boudé depuis une dizaine d'année.

Le jeu de David Braben et du studio Frontier Developments semble cependant se positionner différement de celui de Cloud Imperium Games CorporationChris Roberts lui-même a d'ailleurs poussé les backers de Star Citizen à se diriger vers Elite: Dangerous. Il expliquait que les deux jeux peuvent cohéxister, Elite Dangerous étant plus axé exploration avec un univers plus grand du fait d'une approche procédurale et de nombreux éléments générés par ordinateur. 

Il reste désormais un peu plus de 24h au projet pour récolter des fonds. Et pour pousser les derniers interessés à investir sur leur jeu, l'équipe annonce ses stretch goals, à savoir une version MAC (£1.400.000) et dix vaisseaux jouables supplémentaires (£1.500.000).

Alors, backer ou pas backer ?

 

Plus d'images