Sommaire

Fermer
thumbnail

Louis Szekely, connu sous le nom de Louis C.K., est un humoriste, scénariste, acteur, producteur et réalisateur américain né le 12 septembre 1967 à Washington, D.C.  Il a commencé à utiliser l’abréviation « C.K. » à l’école primaire, car il a trouvé que son nom était très difficile à prononcer. Il a eu sa première expérience comme comédien de stand-up en 1984, mais il n’a pas réussi et n’a fait une autre tentative qu’en 1986. 

Puis, Louis C.K. est devenu une référence dans le milieu du stand-up de Boston. Il a réussi comme comédien de stand-up et scénariste de talk shows dans les années 90 – il a été un des scénaristes de Conan O'Brien et a même gagné un Emmy Award en 1999 pour un scénario de The Chris Rock Show. 

Pourtant, c'est principalement après ses spectacles d’une heure de stand-up pour HBO – Shameless (2007), Chewed Up (2008) et Hilarious (2011) – qu’il a obtenu du succès. Son genre de comédie est surtout l’humour d’observation, dans lequel il parle souvent de sa vie. Il utilise habituellement son divorce – antérieurement son mariage – et ses deux filles comme sources d’inspiration, ce que l’on peut vérifier pas seulement dans le stand-up, mais aussi dans les sitcoms qu’il a écrites et dont il a été le héros – Lucky Louie (2006) et Louie (2010). Voilà pour les paragraphes Wikipédia.

large

J’ai découvert Louis C.K. grâce à un pote qui connaît bien mes goûts en matière d’humoriste. Déjà, en m’aiguillant vers un gars qui pratique le stand-up, c’était bien parti. C’est vrai que très peu de comiques me font rire. Alors des humoristes à sketch, il y en a peut-être 3. Par contre, dans un spectacle de stand-up, il peut m’arriver de me laisser surprendre. Voyez par là qu’il serait possible, qu’à un moment du show je faiblisse et qu'enfin j'esquisse un léger début de rictus. Mais voilà tout !

Quand j’ai vu le premier spectacle de Louis C.K., j’ai ri dès le début. J’ai ri comme il ne m’était plus arrivé de le faire depuis très longtemps. Son humour était un vrai bol d’air frais. Sachez que pour moi, Jerry Seinfeld n’a pas volé son statut de maître du stand-up. Et c’est bien entendu lui (et son sitcom) qui occupe la place de numéro un dans mon palmarès du rire. C’est tout naturellement que je cherche une nouvelle référence en matière de stand-up et pour le moment, le maître garde toujours son titre.

Je dois également avouer que je me mets hors concours car sinon, ce serait moi qui occuperait la première marche de mon podium. Je suis évidemment mon premier (seul) fan et je me fais marrer comme personne ne pourrait l'espérer arriver à le faire. Mais c’est évidemment de la triche car je connais mes goûts et je sais parfaitement ce que je dois faire pour réussir là où presque personne n’est parvenu. Trop de gens de mauvais goût m'entourent !

large

Certains passages des spectacles de Louis C.K. sont fabuleux. Quand il prend la parole de Dieu qui débarque sur terre et questionne un pauvre gars sur ce qui se passe ici, certaines de ses expressions et leur explication comme “Eat a bag of dicks”, sa description du rôle de père, ses moqueries sur lui gros,..., autant de blagues qui m’ont fait rire aux larmes.

Enfin, Louis est énormément axé masturbation et sexe et ferait presque passer Jean-Marie Bigard pour un enfant de coeur. Il va même parfois vers du très trash et ces moments sont particulièrement délicieux. C’est vraiment ce mélange entre humour d’observation super fin typique du stand-up et grosses blagues bien grasses qui me plaît chez lui. Et puis je ne peux pas l’expliquer,  mais ce comique dégage un sentiment de sincérité. 

On remarque ça notamment dans sa série de 2010, Louie, dans laquelle on retrouve pas mal de guest stars comme Chris Rock, Jay Leno, Jerry Seinfeld et même David Lynch. Louis y joue son propre rôle de comique et de père divorcé qui s’occupe de ses 2 filles. C’est assez crédible, plutôt bien joué. En présence de ses filles, on sent que Louis essaie d’être une personne honnête qui véhicule des valeurs qui deviennent rares de nos jours. La série est pas mal, même si on retrouve malgré tout quelques épisodes totalement barrés et à la limite du burlesque. Un peu étrange, mais on s’y fait très vite.large

Voilà pour ce coup de projo découverte d’un comique que j’affectionne particulièrement et qui mérite vraiment à être plus connu de notre côté du globe. Bien au-dessus du lot et de toute cette chie qu’on nous vend au quotidien, Louis C.K. propose un mélange parfait entre plusieurs styles tout en gardant un côté simple et humain qui le rend encore plus sympathique. 

 

 

Plus d'images