Sommaire

Fermer
thumbnail


S’il y a bien un truc qui m’a toujours intrigué et attiré dans notre vaste monde de geek c’est bien le thème des voyages et des paradoxes temporels.

Attention lecteur avant de continuer je me dois de t’avertir ! Si tu es à la recherche d’un sujet scientifique sur le pourquoi du comment du voyage temporel, des explications poussées sur les paradoxes (j’ai déjà mal de tête) et des théorèmes à gogo je te conseille de changer d’objectif!

Ici on va parler Jeux, on va parler cinéma, on va parler web et si t’es gentils je parlerai un tout petit peu de théorie.

Un paradoxe temporel qu’est-ce que c’est ?

On peut passer des heures et des heures à rechercher toute sorte de théories et d’explications farfelues sur le voyage temporel grâce à l’internet. Je ne vais pas faire le savant en vous sortant tout un tas d’inepties incompréhensibles, je vous propose donc une petite explication trouvée sur un charmant blog d’amateurs de sciences : (http://www.podcastscience.fm/dossiers/2011/01/14/dossier-les-paradoxes-temporels/)

Pour pas faire trop long, le paradoxe le plus répandu est Le paradoxe du grand père : “Imaginez-vous en chrononaute (ou plus communément voyageur temporel) et il vous vient à l’idée d’aller tuer votre grand-père avant sa rencontre avec votre grand-mère. En toute logique, vous ne seriez jamais né et vous n’auriez doncjamais pu tuer votre grand-père …

Nous sommes face à un situation dont la finalité est absurde, c’est donc un paradoxe.

Comment faire donc pour voyager dans le temps sans risquer de détruire l’univers ? Selon de nombreux scientifiques, c’est au voyageur de faire attention à ne pas provoquer de paradoxe . Il va devoir habilement se déplacer sans créer de paradoxes et éviter un maximum de détruite le cours de l’histoire. Libre à lui de changer le monde tant qu’il ne crée pas un élément perturbateur tel que tuer son homonyme du passer ou séparer ses parents.

Un voyage périlleux donc, mais excitant !

Le voyage temporel dans les jeux vidéo

Quand on parle de voyage temporel, on pourrait penser que je vais parler ici des jeux qui se déroulent uniquement dans le futur. Et bien non ! Nous parlons ici d’interaction entre deux époques. Comme par exemple dans Age Of Empire lorsque nous faisions le code pour avoir la voiture qui dégommait tout ! (Surtout ne venez pas me dire que le présent est le futur du passé et le passé du futur sinon je me fâche tout rouge…)

S’il y a bien un moyen de tester les limites du voyage temporel, c’est via les jeux-vidéo. De nombreux s’y sont déjà essayé, avec plus ou moins de réussites. Prince of Persia, Ratchet and Clank, Bugs Bunny, Harry Potter, Mario, Final Fantasy, nos plus grands héros sont passés par là. Faut dire que le sujet est plaisant ! Et que si les studios derrière le pitch assurent cela donne un bon petit bijou !

Le jeu qui pour moi atteint le summum au niveau du voyage temporel reste Assassin’s Creed ! Alors oui, je sais, vous allez me dire que c’est facile, mais il faut dire que c’est un jeu qui depuis ses débuts en vaut la peine ! Ok, le premier opus était fort redondant… Mais vous n’allez pas me dire que vous n’avez pas aimé dégommer du croisé ?! Le point fort de ce jeu (outre le scénario de malade que l’on nous offre) est quand même le souci du détail ! Se balader dans l’Italie de la renaissance, vivre les croisades depuis sont salon, devenir commandant d’un navire pendant révolution américaine, quel plaisir !

Les paradoxes cinématographiques

Si les jeux-vidéo ont été touchés par le thème du voyage temporel, on peut être certain que le 7e art a eu aussi son lot de film sur le sujet. Quand on parle de Retour vers le futur, Time machine, l’effet papillon, Les visiteurs, on parle de films qui ont marqués le monde du cinéma. Je ne peux tous les citer, tous ces bons films qui nous donnent la migraine à force de trop réfléchir sur ce qui se passe sous nos yeux…

Le dernier en date que j’ai moi-même regardé était Bender Big scores, Film issu de la série de Matt Groening Futurama on peut être sur que le sujet va être traité en long et en large. Fry devant empêcher la destruction du monde par un paradoxe temporel à cause d'un Bender manipulé par des forces obscures. Une chose est certaine, notre cher Matt n’a pas pris le temps de penser à ceux qui ne comprendraient pas, le film part dans un scénario whatafock du début à la fin. Nous sommes là face à un film qui traite le sujet de manière complètement loufoque.

Il arrive encore régulièrement que des réalisateurs nous sortent des films qui en valent la peine. Et j’ai envie de parler à propos du film que j’ai plus apprécié sur le sujet : Looper (2012) « Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les "Loopers") les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille… »

Looper ce n’est pas seulement un voyage dans le temps avec pleins d’explosions, des effets spéciaux dans tous les sens, des néologismes et des boucles incompréhensibles… On reçoit en pleine face un film intensément intelligent. Le suspense est grandiose (franchement, qui s’attendait à la fin ?). Le casting est parfait dans un polar profond et riche en émotions.

Le visiteur du futur

Comme tout bon geek amateur de nouveautés, refusant de regarder la télévision et sa propagande consumériste, vous avez sûrement entendu parler de cette brillante web-série qu’est Le visiteur du futur !

Créée en 2009 par François Decraques, « Le visiteur du futur » est une série qui mélange science-fiction et comédie assez aisément. Le pitch est plaisant : Imaginez-vous sur un banc entrain de manger une pizza aux brocolis avec des potes, quand un curieux personnage débarque de nulle-part pour vous annoncer la destruction du monde à cause de ladite pizza.

Si les premiers épisodes, bien que très drôles, manquent de fonds et ne sont que de courts sketchs, le scénario prend petit à petit de l’ampleur et le suspense monte de manière significative ! 4 ans après nous sommes à la saison 3. La petite équipe d’amis s’est agrandie et c’est avec l’aide de fans de la société Ankama que la série nous offres des épisodes de qualités avec des guests comme Simon Astier.

Personnellement je suis conquis, la série mélange humour et sensation à la perfection. Et comme une image vaut mieux qu’un long discourt, je vous invite à aller voir par vous-même ce merveilleux travail : http://www.levisiteurdufutur.com

Pada et son top 3

Parce que je suis indécis et que j’aime beaucoup faire des top 3 (vous verriez mon frigo…) voici mon top 3 du 7e art pour terminer en beauté !

Looper (2012) : De la mafia, des fusils bizarres, des loops et Bruce Willis.

Retour vers le futur (la trilogie) : Un professeur fou, des skates qui volent, des voitures trop classe et des Gigawatts !

- L’effet Papillon (2004) : Un Ashton Kutcher pas trop con, de la douleur, des larmes et des papillons.

Plus d'images