Sommaire

Fermer
thumbnail

Quand nous étions jeunes et blonds comme les blés, innocents comme des voleurs de poules et kawai comme des écolières japonaises, la thématique télé du vendredi soir était celle des films d'horreur...  Je me souviens d'avoir vu The Thing, Christine, Carrie au bal du diable, Les dents de la mer et Alien... Les dents de la mer m'avaient tellement effrayées que je ne regardais plus les toilettes de la même manière... Terrorisé à l'idée de me faire bouffer les fez par un requin je ne passai jamais plus de 30 secondes sur la lunette. Un des films qui fut diffusé c'était Alien... Après l'avoir vu, j'avais peur des femmes enceintes... Quand fut venue la réalité de ma future paternité, je me suis demandé ce qui allait sortir de là ... J'ai eu peur. Ce soir, je me suis lancé dans le test d'Aliens : Colonial Marines... Je suis, comment dirais-je, un tantinet déçu ! 

Le pitch

L'histoire nous place peu de temps après la fin du film Aliens : Le Retour, deuxième épisode de la série. En 2179, un groupe de Marines est envoyé à bord d'un vaisseau spatial, l'USS SULACO. La mission remettre les choses à leur place et mettre fin à une infection xénomorphe de la colonie LV-426. Puisque dans le film Sigourney Weaver avait repeint les murs avec son sang et celui de ses ennemis (les aliens déjà), vous arrivez dans une zone paumée, sombre, hostille... Vous êtes terrorisés, comme moi en fixant la lunette de mon wc en 1986 mais ce n'est pas un monstre qui survient... C'est Boule et Bill qui se ramènent. Le premier essaye de me pisser dessus tandis que le second me vise avec son lance-pierres. Comme IA, on a connu - pardon - vachement plus intelligent. Surtout, on attendait beaucoup mieux.

Le jeu.

Tout y est plat du scénar au son, des ennemis Aliens aux mercenaires que vous croiserez aussi, on retrouve un aliasing de qualité supérieure à ce qu'on avait sur une console 16 bits... On va faire simple et amical, évitez ce jeu.

La science se pose des questions...

Les légistes se sont penchés sur le cas Aliens Colonial Marines et ont plusieurs hypothèses... Toutes sont intéressantes. Annoncé en 2006, le jeu aurait dû sortir un an plus tard, il a été retardé à de très nombreuses reprises, peut-être qu'à la base, il devait faire partie des derniers titres consoles avant l'arrivée des next-gen de 1ère génération ? Autre possibilité, le retro-gaming est pour des raisons vidéoludiques que je m'explique peu, d'actualité... Les mecs de Gearbox Software, développeur du titre, ont voulu rendre hommage à Doom, l'original, celui de 1993 ? Rappelons-nous que Doom s'inspire du film d'Aliens, le retour, le film de Cameron qui est la suite de celui de Ridley Scott. Troisième et dernière hypothèse, le jeu de devait sortir que sur iPad... Si rien ne se perd, rien ne se crée et que tout se transforme comme l'a démontré un autre scientifique, la nouveauté n'existe pas et ce grand recyclage qu'est Aliens : Colonial Marines est une chimère, une curiosité vidéoludique.
 
La vérité est peut-être ailleurs... Si on creuse un peu, ce ne serait pas Gearbox qui serait derrière le jeu mais le studio Time Gate. Gearbox aurait empocher l'enveloppe de Sega, société éditrice du jeu, pour boucler Borderlands 2 tout en confiant, en stoemeling, la réalisation à Time Gate... Cela expliquerait, nottament, les retards. 

 
(Voir www.vg247.com pour en savoir plus)

Les plus

  • La pochette est réussie
  • La musique aussi mais beaucoup moins

Les moins

  • Ambiance camping 
  • Scénario d'une pauvreté extrème 
  • Interprétation trompeuse de la licence 

Plus d'images