Sommaire

Fermer
thumbnail

Dans une interview avec Eurogamer, Adam Badowski, le managing director de CD Projekt Red, a annoncé que, bien que Cyberpunk 2077 "sera un RPG focalisé sur l'histoire avec d'incroyables expériences de jeu en solo, nous allons ajouter des éléments multi-joueurs." Un constat pour le moins surprenant, puisque CD Projekt s'est toujours focalisé sur la création de jeux exclusivement solos. Alors, faut-il s'en inquiéter?

S'il s'était s'agit d'un autre développeur, on aurait pu craindre diverses contraintes absurdes imposées aux joueurs pour protéger le jeu du piratage, tel qu'une connexion internet obligatoire et permanente, par exemple (je ne vise absolument personne, EA, Blibli...). Mais CD Projekt Red a toujours mis un point d'orgue à aller totalement à l'encontre de cette tendance : ils sont partisans du win-win. Entendez par là qu'ils offrent plus à leurs acheteurs pour gagner leur confiance et respect, et ainsi recevoir plus en retour. Tous ceux qui ont eu le bon goût d'acheter The Witcher 1 et/ou 2 attesteront de cette pratique : pour le prix d'un jeu PC normal, vous obtenez l'équivalent d'une édition collector, et pour une vingtaine d'euros supplémentaires, vous aurez droit à une édition collector digne d'un roi. De plus, CDPR n'a jamais utilisé de système de DRM ou quelqu'autre système de protection pour leurs jeux, jugeant ce genre de pratique "anti-consumer."

Pas de panique donc, ces éléments multi-joueurs seront certainement optionnels et ne devraient pas nous entraver. On serait peut-être même en droit d'attendre une intégration du multi réellement intéressante puisqu'elle n'aurait pas pour but de contrer le piratage, mais d'améliorer l'expérience de jeu.

Dans un autre registre, Adam Badowski a confirmé que Cyberpunk aura différentes classes de personnages, et ne sera donc pas centré autour d'un seul personnage charismatique, comme Geralt de Riv. Une nouvelle qui va dans le sens de l'intégration du multijoueur, mais de là se retrouver en présence d'un Cyberpunk MMO, il y a une marge : regardez le niveau de complexité de la customisation de personnage que Bethesda a intégré dans Skyrim sans pour autant y inclure le moindre élément multijoueur. Il ne reste plus qu'à espérer que l'histoire du héros de Cyberpunk sera moins bidon que celle du Dovahkiin.

Plus d'images