Sommaire

Fermer

thumbnail

Ce soir, j'ai profité de la parution de plusieurs nouvelles bandes annonces sur la toile pour décortiquer une bonne fois pour toute ce que nous savions de Beyond Two Souls. Ce futur hit à n'en pas douter, qui se veut proposer une expérience totalement différente de ce que nous avions connu en terme de jeu vidéo, serait il réellement en passe de nous en mettre plein la vue et par la même occasion de révolutionner le gaming ?

Des bases solides

Prêts pour une aventure hors du commun ?Fondé en 1998, le Studio Quantic Dream n'a jamais eu qu'un seul mot d'ordre : Proposer aux joueurs des expériences de jeu complètement différentes de ce qu'ils ont connus jusqu'à présent. Pour ma part, je considère qu'ils tiennent bien leur ligne de conduite. Même si tout le monde n'a pas eu la même opinion à leurs sorties respectives, ma petite personne été très impressionnée par le concept de "Fahrenheit" en 2005 et puissance 1000 environs 5 ans plus tard avec le gigantesque Heavy Rain. C'est vrai que c'est... assez spécial comme style de jeux, mais en tant qu'amateur de ce genre inclassable, je ne peux pas passer à côté de Beyond Two Souls, surtout avec ce qu'il nous montre encore aujourd'hui.

Remémorez vous déjà le magnifique et tout premier trailer du jeu présenté lors de l'E3 2012, impressionant non ? Pourtant, l'eau à coulé sous les ponts depuis et on n'en savais pas réellement beaucoup plus jusqu'à aujourd'hui au sujet de Beyond Two Souls. En fait, ce n'est pas pour me déplaire ! Visiblement David Cage dirige son studio de main de maître et maîtrsie sa communication parfaitement à mon goût puisque pour une fois, on ne sait pas tout avant même d'avoir le jeu en main. Tout au long du développement, il nous a juste lâché de temps à autres et avec des milliers de paillettes quelques bribes d'infos, de courtes cinématiques, ou de minuscules scènes de gameplay, soit de quoi nous faire saliver et de nous faire poser question ! Tout cela pour dire que, dans les lignes qui suivent, je vais relever un peu tout ce qui s'est dit ces derniers temps et mettre mes doigts gras sur ce qui pourrait rendre ce jeu indispensable à tout gamer.

C'est pas Heavy Rain 2 ?

Jodie va en baver, ça c'est certain !Tout d'abord, j'insiste sur le fait que Beyond Two Souls n'a rien avoir avec Heavy Rain. Certes il s'inscrit dans la même lignée que ce dernier techniquement, il marche dans les mêmes traces et comporte en grande partie des même mécaniques de jeu, mais Beyond Two Souls est un jeu neuf qui ne poursuit pas les évnènements d'Heavy Rain. Quantic Dream nous propose ici d'incarner 15 années de la vie de Jodie Holmes, une jeune fille qui entretien des contacts bizarres avec Aiden, une entité inconnue et invisible dont nous ne savons encore rien, si ce n'est que le joueur pourrait utiliser quelques uns de ses pouvoirs surnaturels au fil de l'histoire. A en croire les développeurs, les liens qui unissent Jodie et Ayden depuis leur plus tendre enfance sont tellement forts, qu'Aiden se montre particulièrement possessif, il est souvent jaloux et parfois même destructeur.

Nous aurons le privilège de jouer dans un ordre non-chronologique une partie de l'existence de la jeune fille, entre ses 8 et 23 ans pour être précis. Mais cette fois, au lieu de se concentrer sur de nombreux personnages comme c'était le cas dans Heavy Rain, David Cage a préféré intensifier l'expérience en la ciblant uniquement sur Jodie et sa relation avec son entité. Là serait l'intérêt du scénario, qui retracerait certains moments problématiques de l'enfance (/adolescence) de Jodie et les évènements qui ont fait basculer sa vie. Le gamer, affalé dans son divan aura ainsi une place de choix pour être à même de comprendre l'origine, mais surtout la nature des liens qui unissent les deux êtres !

Des stars dans la place

On ne restera pas indifférents face aux évenementsCe qui fait actuellement une grande partie de la renommée de Beyond Two Souls et ce qui attire bon nombre de petits yeux curieux, c'est son casting et sa promesse de mise en scène dramatico-hollywoodienne. La majorité des acteurs sont de grands professionnels reconnus. Ainsi, en plus d'Ellen Page (que je connais surtout via l'agréable film Inception) nous retrouverons par exemple le toujours aussi laid, mais trop bon Willem Dafoe (que j'avais découvert dans Platoon) ou Kadeem Hardison que l'on aprerçoit dans la majorité des séries télé actuelles en tant que second rôle.

Mais c'est surtout la modélisation pratiquement parfaite via la motion capture qui attire le plus les joueurs. Tous les acteurs seront modélisés grâce à un système à la pointe de la technologie, avec 90 capteurs placés à différents endroits stratégiques du corps et pas moins de 80 points d'encrage rien que pour le visage, tout cela afin de rendre au jeu un maximum de réalisme, de transmettre au gamer le plus grand ressenti possible et un bon lot d'émotions par rapport aux sentiments ou à la situation des protagonistes qu'il a à l'écran. Avec un nouveau moteur de jeu que vient de mettre en place Quantic, les moyens techniques et humains qu'ils se sont donnés pour la mise en scène, Beyond Two Souls sera sans nul doute une claque graphique en ce qui concerne l'affichage des personnages et leurs animations ! Pour les décors par contre, si on se base sur les trailers qu'on a vu, cela semble assez correct, mais pas éblouissant pour la cause... la qualité de l'environnement et son aspect graphique sera à découvrir seulement au moment ou nous mettrons vous et moi le blu-ray de Beyond Two Souls dans PlayStation 3.

Le jeu à la Dualshock

Il reste beaucoup de zones d'ombre concernant le gameplayC'est ce domaine qui fait le plus peur avec ce genre de jeu me direz vous, et ce n'est pas faux. En tout cas, il ne devrait pas y avoir de grandes surprise de ce côté là vu que la base du gameplay de Beyond Two Souls, c'est de jouer avec le personnage principal (qui est Jodie) et de pouvoir switcher quand bon nous semble avec Aiden pour bénéficier de ses pouvoirs. Jodie bénéficiera d'une vue classique, à la troisième personne comme vous le verrez dans les vidéos, tandis que l'entité inconnue se jouera à la première personne, dans un style plus FPS. A l'instar de beaucoup d'autres jeux de coopération, l'accent est mis sur les interactions, les compétences et les capacités des deux personnages à combiner afin de résoudre différentes situations et donc de continuer la progression dans le jeu.

De ce que je sais actuellement, Aiden possède la capacité de voler, de traverser les murs ou de la matière tel un petit fantôme. Mais ce qui semble très intéressant également c'est qu'au fil de l'aventure et de l'accroissement de ses pouvoirs, il aurait la possibilité de prendre le contrôle d'individus extérieurs, de détruire des éléments du décor et enfin de... Tuer ! David Cage insiste sur le fait qu'aucune action effectuée par le personnage ne se répetera, voir ne se ressemblera tout au long de l'histoire. Chaque acte sera différent puisqu'il dépendra de la situation du personnage, du contexte et de l'environnement dans lequel il se trouve. Pour la cause, l'interface à l'écran sera réduite à son strict minimum. Le simple fait de regerder, viser un objet en fera une cible pour Aiden, tandis que Jodie sera aidée d'un petit point blanc affiché sur les objets avec lesquels elle peut interagir. Au joueur ensuite d'imaginer le mouvement à faire pour saisir et/ou utliser cet objet et de le reproduire avec le joystick droit de la Dualshock 3.

Indéniablement, si Beyond Two Souls suit les traces d'Heavy Rain, nous aurons droit aux Quick Time Event, ce qui implique qu'il va probablement bénéficier de l'image négative de son ainé en étant qualifié de vaste film interactif ! Les développeurs n'étaient pas des plus chauds à les réintégrer, mais aucune autre solution efficace ne s'est présentée à eux pour les remplacer. Les QTE sont toujours bien présents notamment dans les combats, où là aussi il sera question de reproduire des mouvements avec les touches de la manette. Certains aiment, d'autres n'aiment pas, mais en sachant que les combats et les interactions du genre devraient s'avérer nombreuses, vous savez à quoi vous en tenir. Ce système a au moins le mérite d'être un peu moins "directionnel" et vu qu'on devrait avoir droit à un peu de temps libre pour de la découverte, il faudra l'apprivoiser pour se mettre à profiter de toutes les subtilités du soft.

De l'émotion

Vite refroidi ? Ou à fond dedans ?Quantic Dream nous prépare calmement dans son petit coin une aventure narrative très profonde, réalisée avec ce qu'ils ont pu s'offrir de mieux comme matos et ce pour proposer aux joueurs un maximum de questionnement en suscitant diverses émotions à travers chacune des phases de jeu. Tout ce que nous avons vu jusqu'à présent, ce que nous savons désormais, m'inspire le respect et fait promesse de qualité oui, mais graphique seulement j'ai l'impression. Certaines mécaniques de jeu continue de m'inquiéter un peu au vu des maigres changement de gameplay par rapport à Heavy Rain, n'induisant que des interactivités limitées. Impossible aussi de m'assurer qu'un scénario d'une telle ampleur tienne le coup, reste intéressant et surtout cohérent.

Même si ma petite analyse reste plus que subjective avec le peu que nous en savons et surtout en sachant d'où provient ce jeu, mais je me premet de penser que Beyond Two Souls sera très bon. Peut être pas au point de révolutionner le monde du gaming, mais il devrait me laisser une assez bonne impression tout de même. Ce sera à coup sur le barroud d'honneur des jeux du genre sur PlayStation 3, le dernier né des studios Quantic Dream avant la PS4 et un jeu qui fera parler de lui, car quoiqu'il arrive un joueur ne saura pas rester indifférent face à lui, soit on l'aimera passionnément, soit on détestera comme du purin. Sa sortie est actuellement prévue pour le mois d'octobre 2013, à vous de voir dans quelle catégorie vous vous classerez !

Le terrible !

  • - La mise en scène
  • - Les graphismes généraux
  • - Les phases de découvertes libres
  • - Les animations et les détails des visages
  • - BTS est une expérience inconnue !
  • - Les inombrables possibilités scénaristiques

Ce qui fait peur

  • - Une trâme principale un peu bancale
  • - Des phases de gameplay peu actives
  • - Une certaine interactivité limitée
  • - Son étiquette de "film interactif"

Editeurs : Sony Computer Inc.

Développeurs : Quantic Dream

Genre : Aventure - Inclassable

Dispo sur : EXCLUSIVIF A LA PLAYSTATION 3

Classification : Déconseillé aux - 16 ans

Mon degré d'attente : 88°/100

Plus d'images