Sommaire

Fermer
thumbnail

En 2006, le célèbre raton laveur de Sony disparaissait de nos écrans... Si une compil est sortie il y a quelques temps, on le retrouve aujourd'hui dans un nouvel épisode ! Cette fois, il emprunte les branches de son arbre généalogique et passe par les couloirs du temps ! 

Le pitch

A priori, Sly Cooper s'était rangé... En couple avec Carmelita Fox, l'agent d'Interpol qui l'avait tant chassé et pourchassé, il se faisait passer pour amnésique et vivait d'amour et d'eau fraîche à Saint-Josse ou Tubize... Les affaires étaient loin derrière lui, il était donc rentré dans le rang. Au placard la canne extraordinaire qui lui permettait d'emprunter les toits plutôt que les escaliers, oubliée la varappe, le masque et la jolie bande d'experts (bien sympathiques) du crime ! Ca, c'était jusqu'avant un message de Bentley, un de ces bougres, tout en tortue et en fauteuil roulant. Bentley lui explique deux choses. Un, sa tendre moitié a mystérieusement disparu alors qu'ils terminaient la mise au point d'une machine à voyager dans le temps. Deux, les pages du Thievius Raccoonus, le codex des astuces de la famille Cooper s'effacent... Une seule possibilité donc, remonter dans les couloirs du temps et rectifier le bug ! 

C'est dans les vieilles casseroles ...

Le 4ème épisode du raton explore et exploite les bases développées dans les épisodes précédents, on retrouve donc les trois personnages principaux : Sly, Bentley et Murray l'hippopotame. On retrouve aussi l'humour, l'univers, les pirouettes, les jumelles magiques... Le tout est augmenté, amélioré et affiné. Rien de révolutionnaire ; à l'image de ce qui se fait ailleurs, les maps sont plus grandes, les boss plus boss encore, les défis plus défiesques etc... Le changement est plus marqué au niveau des personnages, les ancêtres de Sly sont également jouables et chacun d'eux à ses spécialités. Là aussi c'est bien sympa mais sans sombrer dans le révolutionnaire.

Autre élément partagé avec les autres titres de la série, la collection d'objets à trouver un peu partout, pour rester cohérent, chacun des objets est en lien avec la période et l'endroit dans lequel nous sommes... À récolter aussi, des pièces, des pièces et encore des pièces, elles vous permettront d'acheter des améliorations.

Dans notre vieille casserole, on retrouve aussi les minis-jeux. Bentley pirate tous les systèmes, tous les codes et toutes les portes, Murray est un Michel Vaillant en puissance, classique aussi mais plaisant. 

Un must have ?

Pas vraiment neuf, ce jeu ressemble plutôt à une finale de Koh Lanta avec tous les gagnants des éditions précédentes,... On a repris le meilleur de tout ce qui a été construit avant pour proposer un (dernier ?) titre. S'il ne faut en acheter qu'un ça pourrait être celui-là aussi parce que sa lecture peut se faire à plusieurs niveaux, un peu comme dans les Astérix. De plus, enfin, surtout si vous êtes l'heureux propriétaire d'une Vita, vous pourrez jouir (carrément !) du cross-save. Jouer sur Vita sauvegardez votre partie et repassez sur la PS3 ou le contraire. Pour conclure, on pourrait dire que vous pouvez vous acheter ce jeu les yeux fermés !

Les plus

  • L'humour du titre 
  • L'univers, l'ambiance générale
  • L'aventure
  • Cross-buy VITA-PS3 // PS3-VITA
  • Jeu fun et familial

Les moins

  • Des temps de chargement scandaleusement longs, Non mais allo quoi on est en 2013 !
  • Abordable pour toute la famille (mais ça veut que c'est pas toujours magnifique pour papa)
  • Les check-points pas assez nombreux
  • Les trop rares possibilités de jouer avec un pote

L'avis de l'expert

Notre équipe compte aussi des jeunes gens... Aujourd'hui, un jeune justicier masqué donne son avis sur le titre !

Editeur : Sony

Développeur : Sanzaru Games

Genre : Plates-formes / Action

Multijoueurs : très peu

Existe sur : PS3 & Vita

Classification : Déconseillé aux moins de 7 ans

Mar 22, 2004 by Gilles Ernouxphoto of 'Test : Sly Cooper, Thieves in Times'

function rating_stars(rating){ var stars = []; for(i = 0; i < 5; i++){ if(i < rating) { stars += String.fromCharCode(parseInt('2605', 16)); } else { stars += String.fromCharCode(parseInt('2606', 16)); } } return stars } En 2006, le célèbre raton laveur de Sony disparaissait de nos écrans... Si une compil est sortie il y a quelques temps, on le retrouve aujourd'hui dans un nouvel épisode ! Cette fois, il emprunte les branches de son arbre généalogique et passe par les couloirs du temps !

This hReview brought to you by the hReview Creator.

Plus d'images