Sommaire

Fermer
thumbnail

"Certaines entreprises actives en Belgique sont passées maîtres dans l’art de minimiser l’impôt, voire de ne pas en payer du tout. Pourtant, elles ne font qu’appliquer la loi. Les 500 entreprises ayant réalisé les plus gros bénéfices en 2011 ont été taxées en moyenne à… 5,44 %. Une fameuse décote par rapport au taux nominal de l’impôt des sociétés, fixé à 34 %. D’après les données compilées par le Trends Top, ces 500 entreprises ont réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 240 milliards d’euros. Surtout, elles ont dégagé des bénéfices appréciables, totalisant 55,7 milliards d’euros avant impôts et 52,7 milliards d’euros après impôt. Rappelons que ces bénéfices constituent la base imposable des sociétés. Notre «Top 500» a donc versé un peu plus de trois milliards d’euros au trésor public." L'extrait de cet article, paru dans sur le site du Trends Tendances sous la plume de Gilles Quoistiaux pourrait en faire pleurer plus d'un.

En découvrant ce qu'en disent les Ecolo et le PTB, on pourrait pleurer plus encore...

Mais, mais on peut aussi dire qu'on votera autrement lors des prochaines échéances et on peut toujours se défouler, bien symboliquement avec ce petit jeu ! Vous y retrouverez des compagnies, américaines, celles-la, qui tout comme chez nous, éludent l'impôt. Vos ennemis ? Exxon Mobile, General Electric, Bank Of America, la politique d'austérité de Barack... Dans ce jeu, à l'instar du mythique Space Invaders, dont il s'inspire, vous devrez tirer sur vos ennemis pour défendre votre vie et votre ville.

Plus d'images