Sommaire

Fermer
thumbnail

Aujourd’hui, c’est terminé les introductions à rallonge où je raconte ma vie. J’aurais pû dire que quand j’étais petit je n’ai jamais aimé ce qu’englobait la science et que ce jeu m’a rabiboché avec mais non... Aujourd’hui je vais faire court !

Aujourd’hui, je vais parler de Meon, un jeu de réflexion développé en 2011 par les studios Manbolo. Le but du jeu est simple, sauver les méons en leur faisant parvenir des sources lumineuses.

Mais qu’est ce que les Méons ? En 1977, un professeur japonais (et oui, encore un asiate’ !) de l’université de Mécanique Quantique de Tokyo découvre des nouvelles particules élémentaires de la matière. Il les appelle “Méons”.

Ca c’est pour le côté érudit. Comme je vous l’ai dit, c’est un jeu de réflexion. A l’aide de miroir, de prismes et de tout autres accessoires vous devrez diriger des rayons lumineux vers ces méons tous mignons. Au total, c’est 120 niveaux à difficulté croissante. Le jeu est prise de tête sans l’être tout à fait, et ça c’est chouette. Vous resterez bloqué sur certains niveaux en vous demandant comment faire, mais après tout c'est ça qu'on aime dans les jeux de réflexion. 

Au niveau univers, on est dans un truc vraiment sympa. La musique est composée par Benjamin Devos, (là vous vous dites que cette information n’est pas utile, mais je trouve que quand le travail est bien fait, cela mérite d’être mentionné !). On est ici dans un jeu où cela vaut la peine de laisser le son. Premièrement parceque cela donne une ambiance sympathique et deuxièmement car cela couvrira vos bruits quand vous serez aux toilettes en train de jouer !

Côté graphisme on est dans un univers remplis de couleur flashy et de rayons lumineux. En plus les méons sont vraiment mignons ! Bon, j’avoue qu’on a parfois l’impression d’être devant les néons de la rue d’Aarschot mais il n’y a rien à redire par rapport à cet univers un peu spécial.

Personellement j’ai passé des heures sur ce jeu ! Les niveaux sont diversifiés et la difficulté bien pensée. Il vous faudra beaucoup de patience et de réflexion pour arriver au bout de ce jeu.

Une autre bonne nouvelle ? Le jeu est entièrement gratuit sur IOS, et ça c’est vraiment koule !

Plus d'images