Sommaire

Fermer
thumbnail

Bonne nouvelle pour vous ou votre petit cousin insupportable, celui dont les affreux bubons font fuir les filles et qui est capable de programmer le grille-pain avec son Galaxy 3S... À en croire une étude qu’on détaille tout de suite, le geek serait le nouveau Brad Pitt !

Crucial.fr est un site sérieux. Il se définit comme “expert en module de mémoire pour ordinateur”... C’est à sa demande que la société Easy Panel a réalisé - sur internet - une enquête auprès d'un échantillon représentatif de 1015 Français possédant un ordinateur. Les interviews ont été réalisées par Internet du 23 au 26 avril 2013. La conclusion est sans appel et même reprise comme citation :

Techno-sexuel: les femmes sont plus attirées par les hommes qui s'y connaissent en informatique que par les traditionnels bricoleurs automobile.

Oubliés les porteurs de canette de coca light au torse glabre et aux muscles saillants... Les nouveaux sex-symbols, s’y connaissent en informatique. Désormais, et c’est une révolution, ils sont admirés par 33% des femmes interrogées. 53,7% d’entres-elles ont un faible pour un gars ayant des connaissances en informatique plutôt que dans l'automobile.

Cette nouvelle tendance s’explique par notre plus grande dépendance aux nouvelles technologies très présentes au quotidien. Christine Castelain-Meunier, sociologue on ne peut plus sérieuse, commente : « J'observe que les femmes reprochent aux hommes de manquer de fiabilité quand elles font appel à eux en informatique et qu'ils se livrent à de la surenchère. Alors qu'en améliorant leurs connaissances ils consolideraient la relation en rétablissant une confiance souvent mise à mal. En effet, l'homme du 21ème siècle peine à affirmer sa virilité et à prendre sa place auprès des femmes. Le « techno-sexuel » ajoute de nouvelles cordes à son arc, sans être ringard comme le « bricoleur automobile ». Ses connaissances, ses compétences et sa créativité en informatique, lui permettent de posséder les ressources nécessaires pour investir positivement la sphère privée et générer de nouveaux rapports aux femmes, y compris au cœur du quotidien en dégageant séduction, humour et attirance. »

On peut encore aller un peu plus loin... Désormais, ce n’est plus la grosseur de la clef à molette qui fascine mais bien ces compétences informatiques... La pression est telle que 43% des hommes interrogés grossiraient la chose quand ils sont face à une femme qui, toujours cette étude, seraient très méfiantes. Il ne suffit pas d’avoir la tête du geek, il faut donc posséder ses qualifications ! 

Découvrez cette infographie et ce communiqué pour en savoir plus !

large

Plus d'images