Sommaire

Fermer
thumbnail

La traditionnelle foire de l’Electronic Entertainment Expo - ou E3 - le plus lunapark des salons internationaux du jeu vidéo vient de fermer ses portes à LA et comme chaque fois, cette conférence est riche en annonces et sorties de jeux. Le grand combat de cette année opposait Microsoft à Sony. Ils nous ont occupés l’esprit avec la guerre de la next-gen. Après tant d’émotions et de bonnes nouvelles, faisons le point sur les conférences des constructeurs.

Microsoft

large

Tout commence le lundi 10 juin, avec la diffusion à 19h (heure belge), de la conférence de Microsoft. Le constructeur ne prend pas beaucoup de risques, annonçant uniquement le prix de la bête : 499 euros et le mois de sortie : novembre 2013.

La véritable cible de cette conférence étant les gameurs, on assiste à près de deux heures de trailers et d’annonces, évitant ainsi de devoir se justifier face aux politiques CRM, au prix de la console ou encore à ses caractéristiques de base.

Sans casser le rythme, la Xbox One envoie plein les yeux et la face avec du Halo 4, du Metal Gear Solid 5, du Dead Rising 3 mais aussi des agréables surprises comme le retour de Killer instinct, jeu disparu des écrans depuis près de 15 ans ou l’exclu de Ryse, un TPS du temps de nos ancêtres les Gaulois qui ne fait pas dans la dentelle. Peu d’exclusivités mais des annonces qui promettent beaucoup aux joueurs !

Si l’orchestration efficace de cette conférence ne parvient pas à effacer le bad buzz précédent l’E3, elle marque les esprits par sa qualité et son rythme endiablé.

Sony

large

Dans la même soirée, on attend évidemment des nouvelles de Sony et de la Playstation 4. Dans les épisodes précédents, nous avions été teasé sur le nom, sur la manette, etc. Une chose est sûre, ils s’y entendent en matière de suspens du côté de Minuto...

C’est Jack Tretton (CEO de Sony) qui débarque sur le podium. Il commence doucement avec des annonces concernant la PS Vita et quelques 125 jeux qui lui seront dédiés. On enchaîne avec un bilan de la PS3, les nouvelles sorties (dont The Last of Us, Batman Arkham Origin, GTA5, Gran Turismo 6) et c’est à 3h39 (en notre pays plat) que nous apercevons enfin la tête de la PS4.

Dans les jeux, on aperçoit des nouveautés : Assassin’s creed 4, Infamous Second Son, Watch Dogs, Diablo 3 ou encore du Final Fantasy 14. Déjà là, la salle retient son souffle ! Mais c’est un peu plus tard, à 4h39 très précises que la foule est en délire...

Sony répond point par point à Microsoft. On nous parle de rétro compatibilité, de la sortie pour la fin d’année, du jeu off line, de Cloud, des capacités techniques ou encore du mode multi joueur. Une conférence qui, poignée de terre après poignée de terre, pelletée par pelletée, enterre Microsoft mais c’est à l’annonce du prix de la console (399 euros) que le caveau est refermé.

Aujourd’hui, la Xbox One a tout du projet mort-né. Ce ne serait pas une première pour la firme à Bill, certains se souviendront d’un autre combat autour du support de ce qui était alors présenté les consoles next-gen. Microsoft ne jurait que par le HD DVD, il l’a développé avec Toshiba tandis que Sony travaillait - notament avec Philips - sur le Blu-Ray... On connaît l’issue de la cette guerre du format.

Et Nintendo dans tout ça ?

large


Mardi matin, on attend les annonces de Nintendo. Cette année, pas de véritable conférence mais un « Nintendo Direct » de 37 minutes passant en revue les sorties gaming dédiées à la Wii U et la 3DS.

Nintendo se la joue détachée n’étant plus dans la course à la nouvelle génération et nous sort une vidéoconférence pauvre en annonces qui ne va pas rassurer les possesseurs de Wii U.

On nous présente un Super Mario 3D world, spécialement conçu pour la Wii U, on nous balance du Donkey Kong Country, du Zelda Wind Waker HD (tiens c’est marrant, mais ça existe pas déjà avec un émulateur Dolphin ?), du Mario Kart 8, du Bayonetta 2 ou encore du Super Smash Bros.

Dans le fond, l’annonce la plus surprenante de cette conférence c’est le fait que l’héroïne de Bayonetta ait une nouvelle coupe de cheveux. Un peu de déception peut être ?

 

Plus d'images