Sommaire

Fermer
thumbnail

Avez vous déjà réfléchi aux pires manières de mourrir sur terre ?

Honnêtement moi pas mais parfois des développeurs trouvent des idées complètement loufoques pour leurs jeux...

Aujourd’hui je vais parler de Dumb Ways to die, un jeu développé par Metro Trains Melbourne Pty Ltd en 2013.

Quand on commence le jeu, une chose nous vient en tête : What the fock fockidi fock da fock and shit (et je pèse mes mots...) ! Quel est l’humain qui à eu l’idée de faire un jeu pareil ?!

Le but du jeu est simple, sauver différents personnages de diverses situations mortelles. Vous devrez échapper aux abeilles, aux piranhas, aux psychopathes, aux trains ou encore aux lois de la gravités.

Le gameplay est simple : tapez, soufflez, glissez, dirigez votre écran pour sortir de ces situations. Mais là où cela se complique c’est que vous devrez le faire de plus en plus vite! Le tempo augmente, le jeu aussi, la musique commence à vous oppresser et la moindre erreur vous coûtera une vie...

Au niveau graphisme, on est pas dans quelque chose qui claque comme Rayman. Le dessin est simple, linéaire mais coloré. Les personnages sont mignons et cela vous donnera envie de tous les sauver pour débloquer la petite vidéo à la fin du jeu.

Au niveau son cela vaut vraiment la peine de faire peter les watts comme disent les jeunes ! Laisser le son vous permettera de vous plonger à 200 pourcents dans le jeu et de vous plonger complètement dans l’ambiance.

La musique en elle même est retro et donne une ambiance de jeu d’arcade des années 90. Les bruitages sont réalistes (en même temps c’est pas très difficile de trouver des sons d’abeilles ou d’avions...)

En conclusion je dirais que c’est un bon jeu pour passer le temps mais ne vous attendez pas à une histoire et une durée de vie très développée. Car si dans un premier temps vous aurez envie d’aller toujours plus loins et de relever tous les défis, vous vous lasserez petit à petit et le jeu finira aux oubliettes.

Le jeu est disponible sur IOS à 0,89 euros et sur Google Play (gratuit).

Plus d'images