Sommaire

Fermer
 srr_logo_splash.jpg

Spin-off

C’est en 1994 que MicroProse lance la série XCOM… La trame de base est relativement simple, ils sont là, ils sont arrivés : les aliens envahissent la terre et aucune troupe conventionnelle n’est à même de les contenir. Une seule solution, la création d’unités spéciales celles des eXtraterrial COMbat, le nom X-COM était né ! Trois titres formeront la trilogie originelle, chacun de ces épisodes se déroulant à des années différentes. Le dernier épisode dont nous parlons XCOM Declassified se déroule en 62.

Le pitch

C’est une bien curieuse mallette que convoie l’ex-agent de la CIA William Carter. Sa mission ? L’amener à un ponte de l’armée américaine… Si on ne sait rien de ce qu’elle contient, son importance est cruciale, nous sommes au coeur de la Guerre Froide. URSS et USA se regardent avec les yeux fiévreux d’Ivan Drago et Rocky dans le quatrième film du même nom : en octobre 1962 éclatera la Crise des missiles de Cuba, en 62, on est au beau milieu de la guerre du Vietnam. Le climat mondial est chaud, bien chaud… Les Américains voient des communistes à tous les coins de rues, la menace rouge jusque dans leur pot de ketchup… Resté discret dans la chambre de son motel Carter et sa valise n’attendent que la fin de la nuit pour poursuivre leur route mais une militaire vient contrarier leur projet… Elle s’empare de la mallette et les choses tournent mal. La militaire est une monstrueuse alien qui dieu merci, ne s’en tirera pas… L’urgence pour Carter est donc de prévenir ses supérieurs de ce qui se passe. Si la menace était / est rouge, le danger vient d’ailleurs !

"Office sweet bureau"

Toutes vos missions partent du Bureau, c’est de là que vous partez pour mener les missions qui se déroulent dans les alentours, vous aurez à explorer divers environnements. Le Bureau, c’est aussi l’endroit ou vous préparez votre baluchon, choisissez vos coéquipiers en fonction de leurs compétences. Parlons-en des coéquipiers, comme vous, ils sont les survivants et vous serez le plus souvent leur chef. Pour transmettre des ordres multiples (se cacher, s’infiltrer, ramper, passer à l’assaut, utiliser tel objet, sauver machin,...) vous disposerez d’une roue tactique. En l’utilisant vous ralentirez l’action et pourrez ainsi découvrir le terrain sur lequel vous évoluer, vous pourrez pensez stratégie, prise de risque… C’est bien foutu !

La team

Votre équipe comptera un maximum de trois personnes. L’un pouvant épauler, aider ou sauver l’autre. En progressant dans le titre, vous découvrirez de nouvelles capacités non seulement utiles mais nécessaires pour lutter contre ces grenouilles de l’espace.

Conclusion

Vues les 7 années de développement qu’a nécessité le jeu, vu les changements d’orientation du titre, on est passé du FPS au TPS, vu les changements de développeurs et les évolutions technologiques, on pouvait s’attendre à un paquet de mauvaises surprises… Ce n’est pas du tout le cas… D’accord il y a des petites choses à redire, notamment en matière d'optimisation mais bon… Cela ne m’a pas gâché mon plaisir global. 

Les +

  • Le titre offre un panel d'environnements très agréables.
  • Gros point fort du titre : son univers… On s’y croirait, l’habillage du titre est très, très soigné. Cela m’a rappelé la série Mad Men
  • Un mode de jeu très plaisant bien qu'assez classique.

Les -

  • Les dialogues qui décorent 
  • La technique qui vieillotte
  • Un mode de jeu très plaisant bien qu'assez classique.


Editeur
 : 2K Games

Développeur : 2K Marin

Genre : Action / Tactique

Classification : 16+

Existe sur : Xbox360, PC, PS3

Plus d'info : voir site

Note : 15/20

Plus d'images