Sommaire

Fermer
thumbnail

Jouer à la PlayStation sans PlayStation, ce sera bientôt possible grâce à un nouveau service que Sony Computer Entertainment mettra prochainement en marche. Le PlayStation Now permettra aux possesseurs de matériel Sony la location de jeux vidéos issus de ses différentes générations de consoles et de les (re)jouer parfois même sans la moindre Dualshock.

Un service de Cloud Gaming ? On ne s'y attendais pas hum hum...Durant l'été 2012, Sony s'est offert Gaikai, le spécialiste du cloud gaming, pour la coquette somme de 380 millions de dollars. Plus d'un an et demi plus tard, on sait enfin comment le géant nippon va expliquer cette énorme dépense : Il va lancer le PlayStation Now. Ce système permettra aux possesseurs de PS3, de PS4, de PS Vita, d'écran TV Bravia, de tablettes, de smartphone ou tout autre appareil connecté de marque Sony, de louer des jeux vidéos dans une vaste ludothèque en ligne et d'y jouer comme un foldingue.

Encore un moyen pour nous faire payer ? Ou tuer le marché de l'occaz' ?Évidemment, le PlayStation Now ne sera pas gratuit. On a pas encore d'idée de prix ou quoi que ce soit, mais si on se base sur les rumeurs qui courent actuellement, il serait possible d'acheter des jeux, de les louer à l'unité, voir de souscrire à différents types d'abonnements en fonction de l'utilisation que l'on en aurait. Si tout va bien, le PlayStation Now serait lancé dans une version bêta d'ici ces prochains jours aux Etats-Unis en vue d'une disponibilité officielle et définitive cet été. Au début, seul le catalogue de la PS3 serait disponible et d'autres gammes viendraient s'y ajouter petit à petit. A terme, l'objectif est quand même des plus clair : Proposer toute la ludothèque des jeux PlayStation (PS1, PSP, PS2,... tout quoi !) et ce dans le monde entier.

Connexion bêton sinon rien !Techniquement, un jeu loué ne serait pas stocké sur votre machine, mais serait lancé et géré ailleurs qu'à la maison sur des machines surpuissantes de l'autre côté de la planète. Vous ne feriez que recevoir l'image en streaming sur votre support grâce à internet. Le problème pour nous braves belges, c'est que la bande passante nécessaire pour jouir de ce service avec une qualité simplement "correcte" et ne pas avoir le moindre temps de latence, il faut une connexion internet en béton. Sony estime qu'avec du 5mps/sec, cela serait déjà jouable, mais j'y crois très peu. Les récentes études de moyennes de vitesse de connexions internet montrent que, pour le moment, certains pays comme la Belgique, la France et autres limitrophes arrivent péniblement à cette base obligatoire. Nous ne devons donc pas espérer voir le PlayStation Now débarquer chez nous avant un bon bout de temps, on nous dit même : "Oh ! Pas avant la fin de l'année 2015 les gars..." Perso, je m'en fout un peu. Pour moi, rien de tel que d'aller chercher mon jeu à la boutique du coin, de l'avoir en version physique et d'insérer le disque dans le fente. Et si c'est ça l'avenir proche du jeu vidéo comme le dit Sony. Je suis un papy et fier de l'être !

 

Plus d'images